Forums

L’école, cet enfer

14 janvier 2016 à 8:44
heh Image du forum L’école, cet enfer

Comment détecter que son enfant, grand ou petit, est victime de harcèlement? Que faire pour sortir du cercle vicieux? Quels rôles les parents peuvent-ils jouer sans encore accroître la pression autour de la victime? Et quand on est harcelé, à qui s'adresser, comment résister? Nous avons invité pour répondre à toutes vos questions Nicole Treyvaud. Elle est responsable du centre d'accompagnement et de prévention pour les professionnels des établissements scolaires du Canton de Neuchâtel.

Temps présent: "L'école, cet enfer"

Message anonyme Le 14 janvier 2016 à 20:45

Il faudrait surtout que les profs risquemt des sanctions en cas de négligeance...

Fermeture du forum Le 15 janvier 2016 à 0:01

Comme annoncé dans le précédent message, le forum est à présent fermé et passe en mode "lecture seule".
Merci à toutes et à tous d'y avoir pris part.

Souffre douleurs Le 15 janvier 2016 à 0:00

J'ai subi les agressions morales durant toute ma scolarité. Aussi, j'ai enseigné à mes enfants de protéger les plus faibles Et c'est ce qu'elles ont fait avec succès.
Hyperactive TDHA, j'ai développé les phobies sociales, l'agora phobie et l'effet borderline
Aujourd'hui, à 52 ans, je suis au bénéfice d'une rente AI, car inadaptée au marché du travail. Triste. Mais à la fois contente de ne plus être obligé de subir le stress de cette économie de sur abondance.

Mais que fait l'école ? Le 14 janvier 2016 à 22:33

Plusieurs témoignages soulignent le fait que l'école n'a pas réagi...Qu'elle n'a rien fait...
Mon expérience m'a appris que dans de nombreux cas, les adultes sont démunis et qu'ils ne savent pas comment agir.
L'indifférence et le silence sont les réponses les moins adaptées c'est une évidence !
S'il faut encourager les enfants victimes, les témoins à demande de l'aide, il faut aussi encourager les adultes témoins de ces phénomènes, parents, enseignants à oser demander un regard externe, une aide plutôt qu'à détourner les yeux !

Début de harcèlement à 9 ans Le 14 janvier 2016 à 21:05

Bonjour,

Ma fille de 9 ans se fait embêter dans le bus puis à l'école par des surnoms ridicules qui lui sont assénés jusqu'à ce qu'elle pleure. C'est le début du harcèlement moral tel que décrit par les protagonistes de cette touchante émission de ce soir.

L'enseignante a été avertie par ma fille et en a parlé en classe. Toutefois, cela ne semble pas avoir eu grand effet. Quelle serait la prochaine étape ?

Nous avons prochainement un entretien avec l'enseignante et nous allons en parler avec elle mais y a-t-il un moyen de mettre un terme à ces agissements avant que ça n'aille plus loin?

Merci d'avance pour votre réponse.

Approche sans blâme et méthode PIKAS Le 14 janvier 2016 à 22:52

Plusieurs outils pour aborder et faire cesser des situations de harcèlement existent.

La méthode sans blâme et/ou la méthode PIKAS, sont deux approches utiles et réalisables avec les groupes des élèves concernés (harceleurs, harcelés et témoins).

Elles permettent de faire réfléchir le groupe à la situation, sans rendre coupable mais dans la rechercher commune de solutions.

Des professionnels comme Jean-Pierre Bellon et Bertrand Gardette, spécialistes français des phénomènes de harcèlement, proposent des ateliers de formation sur ces thèmes.

Je ne peux qu'encourager les établissements scolaires à organiser de tels projets pour leurs équipes d'enseignants!

Courrage! Le 14 janvier 2016 à 23:35

Je voulais juste dire bravo à ces jeunes d avoir partager leur quotidien! Moi même ex bouc émissaire, je tenais juste à dire qu en grandissant les choses changent et que meme si la blessure est là la vie en vaut vraiment la peine!

Comment prévenir et savoir... Le 14 janvier 2016 à 22:11

Ma fille de 8 ans a tout d'un (futur) bouc émissaire. Pas sure d'elle, timide et pas très forte en sport donc toujours choisie en dernier, et un peu ronde, et avec peu de vrais amis. Certaines fois elle rentre en m'expliquant que certains enfants lui disent de fermer les yeux et l'abandonnent au milieu de la cour... Est ce le début d'un futur bouc émissaire même si elle aime aller à l'école et semble pas trop affectée ? Tous les enfants sont un peu méchant entre eux alors comment savoir quand le problème va trop loin ? Surtout avec des enfants très réservés ?

Retrait de l'intervenant du forum Temps présent Le 14 janvier 2016 à 22:59

Bonsoir à toutes et à tous,
Comme convenu avec TP, Nicole Treyvaud se retire de la discussion. Ce forum reste ouvert jusqu'à minuit; il passera ensuite en mode "lecture seule". Merci de respecter la bonne tenue du débat.
Le modérateur de TP

L'école ne réagit pas... malheureusement Le 14 janvier 2016 à 22:20

Pour avoir mon fils qui l'a vécu, l'école n'a rien mis en place... Ha oui, ils les ont changé de classe, mais dans le même collège, alors qu'une solution de les mettre dans 2 villages voisins était possible. Juste pour qu'on comprenne qu'on a bien compris notre demande qu'ils ne soient plus dans la même classe. La direction savait que les altercations se passaient lors des trajets pour se rendre à l'école... Cherchez l'erreur...

Finalement, mon fils s'est défendu après 7 ans d'harcélement. Il a tappé, mais heureusement n'a pas fait trop de dégâts. "Juste un oeil au beurre noir". Je ne minimise pas son geste, mais le comprends tellement !

Les parents du harceleur ont été déposé plainte contre mon fils. Moralité Tribunal des mineurs. Je ne vous explique pas l'état psychique de mon fils de 11 ans que l'on vient appeler pour se rendre dans la salle d'audience en lui disant : "accusé D...S..." Il s'est retrouvé seul face à la juge, qui lui a lu ses droits, comme s'il était un grand criminel... Je ne le souhaite à personne. Ca marque. Mon fils y pense souvent ! C'est affreux, non seulement il est harcelé, il doit gérer ceci, et a aucun moment alors que la direction était au courant on nous a demandé à quoi en était l'affaire. Je trouve injuste... qu'il n'y ait aucune structue au sein de l'école pour donner un coup de pouce à ses enfants qui souffrent

Ce forum est en lecture seule, vous ne pouvez plus intervenir.